17 conseils utiles pour les débutants en matière de randonnée

17 conseils utiles pour les débutants en matière de randonnée

30/08/2021 0 Par Manon

La randonnée est l’une des choses que je préfère faire – mais ça n’a pas toujours été le cas. En fait, il y a quelques années, le concept d’une vraie randonnée m’était étranger.

Ma première vraie randonnée a eu lieu en Patagonie. Je me suis jeté à l’eau en conquérant une randonnée de 5 jours et de 120 kilomètres de long. Je n’avais pas de guide, je portais ma propre nourriture et mon matériel, et j’ai littéralement failli mourir. Mais depuis ce jour, j’ai beaucoup appris et je me considère un peu comme un expert en randonnée.

Alors si vous êtes comme moi, que vous voulez faire de la randonnée mais que vous n’avez aucune expérience, ne vous inquiétez pas. J’ai écrit cet article juste pour vous ! Il comprend 17 conseils de randonnée différents pour les débutants. Ce sont des choses que j’aurais aimé savoir avant ma première randonnée, ainsi que des conseils qui vous aideront à choisir la bonne randonnée et à passer un bon moment !

1. Commencez par une randonnée difficile à la journée

Si vous n’avez jamais atteint le sommet d’une montagne ou conquis un sentier difficile, je vous recommande de commencer par une randonnée d’une journée. Les randonnées à la journée sont excellentes parce qu’elles n’impliquent pas de camper pour la nuit, et pour cette raison, vous n’avez pas besoin de transporter autant d’affaires.

Choisissez une randonnée d’une journée qui vous mettra au défi et vous offrira une vue enrichissante au sommet. Je recommande de choisir un sentier qui prend environ 6 heures à la plupart des gens et qui permet de gagner plus de 800 mètres d’altitude. Le gain d’altitude mettra définitivement à l’épreuve votre forme physique et vous fera travailler pour tout point de vue épique. Les randonnées avec dénivelé sont souvent les plus gratifiantes, car une fois au sommet, la vue est toujours époustouflante !

Veillez également à choisir un sentier populaire. Pour votre première randonnée, vous n’avez pas envie de vous perdre. Un sentier bien balisé et fréquenté par d’autres personnes est une bonne idée.

2. Faites des recherches sur le sentier bien à l’avance

Une fois que vous avez choisi la randonnée que vous voulez faire. L’étape suivante consiste à faire des recherches. Recherchez la randonnée en ligne et lisez une poignée de blogs et de pages Web différents pour vous assurer que les informations sont exactes.

Les points à noter sont les suivants :

  • La longueur du sentier
  • Combien de temps la randonnée prend-elle à la plupart des gens ?
  • Quel est le dénivelé de la randonnée ?
  • Y a-t-il des bifurcations dans le sentier ou des embranchements que vous devez connaître ?
  • Y a-t-il des risques ou des problèmes de sécurité ?
  • Où se garer ?

Vous pouvez toujours vous rendre dans un centre d’accueil voisin pour obtenir des informations sur le sentier. Les gardes forestiers et les bureaux d’information des parcs disposent toujours des mises à jour les plus récentes sur l’état des sentiers et vous donneront des informations précises. Ils auront presque toujours des conseils de randonnée supplémentaires à vous donner !

3. Commencez la randonnée avec le bon état d’esprit

Une attitude positive est indispensable !

Ce conseil de randonnée peut sembler un peu étrange, mais je pense qu’il est super important.

Si vous vous mettez dans l’état d’esprit que vous allez passer une longue journée pleine de défis, vous ne perdrez pas espoir, même lorsque les choses se compliqueront.

Vous voyez, si vous n’avez jamais fait de randonnée difficile auparavant, vous les comparez probablement à de simples promenades dans la nature. Les randonnées impliquent souvent des montées exténuantes et le terrain peut être beaucoup plus difficile. Même les randonnées d’une journée peuvent durer plus de 8 heures, ce qui représente un long moment à passer debout si vous n’en avez pas l’habitude.

Si vous commencez votre première randonnée en pensant qu’elle sera facile et qu’elle ne l’est pas, vous risquez de vous décourager rapidement. Vous ferez peut-être demi-tour sans la terminer.

Préparez-vous mentalement à relever le défi. Ainsi, lorsque le sentier devient difficile, vous vous y attendez.

4. Téléchargez une carte à l’avance (pour une utilisation hors ligne)

C’est l’un de mes conseils de randonnée préférés pour les débutants ou pour tout le monde. De nombreux sentiers de randonnée se trouvent dans des zones reculées sans service de téléphonie mobile. Cela signifie que si vous vous perdez, votre téléphone ne va pas charger une carte pour vous indiquer la sortie.

Vous pouvez toutefois contourner ce problème en téléchargeant à l’avance des cartes sur votre téléphone, auxquelles vous pourrez accéder hors ligne. Il existe une fonction de Google Maps qui permet de le faire, mais d’autres applications dédiées existent également.

Ces applications ont tendance à contenir plus de sentiers que Google Maps. Une fois que vous avez téléchargé l’application, vous pouvez télécharger la carte d’une zone entière. Ces cartes comportent la plupart des sentiers et vous aideront à vous orienter même si vous n’avez pas de réseau de téléphonie mobile.

5. Restez hydraté

Il est essentiel de boire de l’eau, même pendant les mois froids de l’hiver !

La dernière chose que vous voulez voir arriver lors d’une randonnée est de vous déshydrater. La déshydratation est dangereuse et vous devez l’éviter à tout prix.

Lors d’une randonnée, vous n’aurez peut-être pas envie de boire beaucoup d’eau (c’est courant lors des randonnées en altitude et par temps froid). Faites des pauses fréquentes et veillez à vous hydrater suffisamment.

Obligez-vous à boire de l’eau même si vous ne ressentez pas la soif.

Les gens font souvent l’erreur de ne pas boire suffisamment d’eau lorsqu’il fait froid dehors et qu’ils ne transpirent pas. Vous avez besoin d’eau, quelle que soit la température !

Un autre bon conseil est de boire beaucoup d’eau avant de partir en randonnée. Pensez à sauter le café du matin et à le remplacer par une bouteille d’eau !

6. Emportez plus d’en-cas que vous ne pensez en avoir besoin

Il n’y a rien de pire que d’avoir faim en randonnée. En tant que débutant, vous ne savez peut-être pas que vous aurez probablement plus faim que la normale en randonnée, simplement parce que votre corps brûle plus de calories.

Je vous recommande d’apporter un peu plus d’en-cas que ce dont vous pensez avoir besoin, juste pour être sûr.

Voici quelques bonnes collations à apporter en randonnée :

  • Noix et mélange de fruits secs
  • Barres granola
  • Fruits
  • Sandwichs
  • Barres de chocolat

7. Les bâtons de randonnée sont géniaux

J’adore mes bâtons de randonnée !

Avant de me lancer dans la randonnée, je me suis toujours demandé pourquoi les gens utilisaient des bâtons de randonnée. Mais après d’innombrables randonnées et des genoux très douloureux, j’ai compris par moi-même. Les bâtons de randonnée ne sont pas seulement excellents pour garder votre stabilité, mais ils réduisent considérablement l’impact sur vos articulations, comme les genoux.

Personnellement, lors de randonnées raides en descente, j’ai besoin de mes bâtons de randonnée. Mes genoux deviennent très vite douloureux et les bâtons de randonnée y contribuent. Ils sont également utiles lorsque les sentiers sont glacés, boueux ou glissants.

Pour être honnête, pour une randonnée d’une journée seulement, vous pouvez probablement vous en passer. Mais si vous prévoyez de faire plus de randonnées, vous pouvez tout aussi bien en acheter une paire. Mes bâtons de randonnée sont rétractables et se replient facilement, et ils ne m’ont coûté qu’environ 20 euros.

8. Avoir de bonnes chaussures

Vos pieds sont très importants en randonnée ! Un conseil de randonnée important pour les débutants est de s’assurer que vous portez des chaussures confortables et adaptées à la randonnée que vous faites.

Certains randonneurs portent des chaussures de course, qui conviennent parfaitement aux petites randonnées d’une journée pendant les mois d’été. Elles vous poseront des problèmes si elles sont mouillées, car l’eau s’infiltre à travers.

Les chaussures de trail constituent un cran au-dessus des chaussures de course traditionnelles. Elles constituent une bonne option pour les randonneurs débutants car elles offrent plus de soutien que les chaussures de course, mais sont beaucoup moins chères que les chaussures de randonnée. Les chaussures de trail ont souvent une certaine résistance à l’eau également, donc si vous ne devez pas traverser des ruisseaux avec elles, les flaques d’eau sont acceptables ou même les randonnées sous la pluie.

Si vous souhaitez vous lancer sérieusement dans la randonnée, il est peut-être temps d’investir dans des chaussures de randonnée solides. Les bonnes chaussures de randonnée coûtent généralement plus de deux cents dollars, mais elles dureront des années si vous en prenez soin ! Mes chaussures de randonnée sont des Mammut et je les ai achetées il y a environ 3 ans pour environ 300 euros. Je les aime encore aujourd’hui et elles ne montrent pratiquement aucun signe d’usure. Ce sont les chaussures les plus confortables que je possède.

9. Préparez-vous aux ampoules

Si vous venez d’acheter de nouvelles chaussures de randonnée, je dois vous prévenir que vous aurez probablement des ampoules. Les chaussures mettent un certain temps à s’adapter à vos pieds et c’est au cours de ce processus que vous aurez probablement quelques ampoules.

Gardez à l’esprit que les ampoules peuvent survenir même si vous portez des chaussures que vous avez depuis des années. Si vous n’avez jamais fait de randonnée longue et éprouvante, les ampoules peuvent vous surprendre, même avec votre paire de chaussures la plus fiable.

Je porte toujours des chaussettes épaisses et j’emporte quelques pansements au cas où je sentirais une ampoule se former. Dès que vous sentez un frottement ou un début d’ampoule, arrêtez-vous et mettez immédiatement un pansement sur la zone concernée. Cela empêchera l’ampoule de s’ouvrir et d’empirer.

10. Profitez au maximum de la lumière du jour

Les randonnées au lever du soleil sont mes préférées ! Un conseil de sécurité important pour les randonneurs débutants est de s’accorder beaucoup de lumière du jour. Vous n’avez pas envie de faire une randonnée dans le noir, ça c’est sûr !

Je vous conseille de prévoir que la randonnée dure deux heures de plus que prévu et de planifier votre retour avant la tombée de la nuit en tenant compte de ce temps supplémentaire. Qui sait ce qui se passera une fois que vous serez sur le sentier, vous vous arrêterez peut-être plus souvent que prévu pour prendre des photos ou vous avancerez peut-être plus lentement que prévu.

Quoi que vous fassiez, donnez-vous beaucoup de temps pour la journée !

11. Faites de la randonnée avec d’autres personnes

En tant que randonneur débutant, je ne recommande pas de randonner seul. Même les randonneurs expérimentés se déplacent souvent avec d’autres personnes. Non seulement c’est plus sûr, mais c’est aussi plus amusant. En cas de problème, vous ne serez pas seul et il y aura des gens qui pourront vous aider.

Par exemple, un simple faux pas peut entraîner une cheville tordue ou cassée. Si vous êtes seul, cela peut être un énorme problème. Avec des amis, ils peuvent vous aider à redescendre de la montagne ou au moins à aller chercher de l’aide.

De plus, la randonnée avec des amis est honnêtement plus amusante. Les conversations vous occupent pendant que vous êtes en train de grimper un sentier de montagne escarpé en soufflant et en haletant.

Pour faire la connaissance de randonneurs dans votre région, vous pouvez vous rapprocher d’un club de randonneurs.

12. Connaître les dangers de la région

Avant de partir en randonnée, assurez-vous de connaître les dangers ou les risques de la région. Ceux-ci varient en fonction de l’endroit où vous vous trouvez. Par exemple, si vous partez en randonnée dans un pays comme le Canada, vous devrez faire attention aux ours, aux couguars, aux loups, etc.

En hiver, les avalanches sont un danger courant pour les randonneurs. Des sentiers parfaitement sûrs en été peuvent devenir dangereux en hiver ou au printemps à cause des avalanches. Si vous n’êtes pas un expert des risques d’avalanche, je vous recommande de vous renseigner auprès du bureau local de protection de la nature ou du centre d’accueil des visiteurs pour vous assurer que le sentier que vous envisagez de parcourir est sûr.

En vous familiarisant avec les dangers potentiels, vous pourrez vous préparer correctement et prévenir tout problème éventuel.

13. La protection solaire est importante toute l’année

Le soleil peut être désagréable lorsque vous faites de la randonnée. En particulier lorsque vous parcourez un sentier de montagne qui vous emmène au-dessus de la limite des arbres, vous serez pleinement exposé aux rayons du soleil. En été, la plupart des gens pensent à porter un chapeau et de la crème solaire, mais ce que beaucoup oublient, c’est que c’est également important en hiver.

En effet, pendant les mois d’hiver, le soleil peut se refléter sur la neige, ce qui rend les choses encore plus difficiles ! Veillez à ne pas vous exposer au soleil toute l’année lorsque vous faites de la randonnée – vous ne voulez pas vous retrouver avec un terrible coup de soleil ou une insolation !

14. Apportez des équipements de sécurité de base

Il existe des éléments de sécurité de base que vous devriez penser à emporter pour votre randonnée. Le type d’équipement de sécurité que vous emportez dépend largement de la longueur et de la difficulté de la randonnée que vous faites. Voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Trousse de premiers soins : fabriquez ou achetez une petite trousse de premiers soins à emporter avec vous, contenant tous les éléments de base (pansements, pommade antiseptique, antihistaminiques, etc.).
  • Lampe de poche : une petite lampe de poche est une excellente idée si jamais vous vous retrouvez accidentellement sur le sentier dans l’obscurité.
  • Couteau ou multi-outil : un couteau a de nombreuses utilités en randonnée.
  • Allumettes ou briquet : au cas où vous auriez besoin de faire un feu.
  • Localisateur d’urgence : Sur les sentiers difficiles ou les longues randonnées où vous n’aurez pas de service de téléphonie mobile, un localisateur d’urgence peut être une bonne idée. Souvent, vous pouvez les louer dans les centres d’accueil ou les bureaux de protection de la nature.

15. Couvrez-vous bien

Un coupe-vent est indispensable !

Ce que vous portez en randonnée est une décision importante. L’un des conseils les plus importants pour les débutants en randonnée est de s’habiller en plusieurs couches. En randonnée, en particulier en montagne, le temps peut être imprévisible et vous devez être capable de porter plusieurs couches de vêtements selon vos besoins. Plus il y a de couches, mieux c’est !

J’emporte également toujours une veste extérieure imperméable et coupe-vent. Cette couche est très importante au cas où il pleuvrait ou qu’il y aurait beaucoup de vent. Cette couche est également très légère et se range dans un petit sac, il n’est donc pas difficile de l’emporter dans votre sac à dos. Enfilez-la sur une chemise à manches longues et un pull et vous serez bien au chaud !

16. Faites beaucoup de pauses

Bien que la randonnée soit censée être un défi, vous devez vous permettre de faire de nombreuses pauses. Si vous ne vous arrêtez pas, ne reprenez pas votre souffle, ne buvez pas d’eau et ne mangez pas, vous risquez de vous fatiguer rapidement. Lorsque vous êtes fatigué, vous êtes plus susceptible de faire des erreurs. Vous risquez de trébucher plus souvent ou de prendre un mauvais virage. Reposez-vous et repartez sur le sentier !

17. Ne laissez aucune trace

Aidez à garder les sentiers de randonnée intacts !

« Ne laisser aucune trace  » signifie laisser un sentier de randonnée dans le même état que vous l’avez trouvé. Cela signifie que vous devez ramasser les déchets, utiliser les toilettes désignées et ne pas modifier les éléments naturels. Il est très important que nous fassions tous notre part pour garder les sentiers de randonnée propres.

Si vous voulez aller encore plus loin, pensez à ramasser les déchets que vous trouvez sur le sentier et qui ne vous appartiennent pas !